Plan de relance de l’apprentissage : les mesures du gouvernement

Une aide financière à l’embauche d’un apprenti

Un jeune sur dix n’a pas pu continuer sa formation durant le confinement.

Pour soutenir l’apprentissage, malmené avec la crise économique liée au coronavirus, le gouvernement a présenté jeudi 4 juin plusieurs mesures fortes de soutien.

Les entreprises vont bénéficier d’une aide exceptionnelle à l’embauche de jeunes apprentis :

  •    5 000 € par an pour un jeune de moins de 18 ans,
  •    8 000 € par an pour un apprenti entre 18 et 30 ans.

Cette aide à l’embauche sera versée pour des embauches entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, pour des apprentissages portant sur des diplômes allant du CAP à la licence professionnelle (bac+3).

Les jeunes auront aussi plus de temps pour trouver une entreprise : six mois au lieu de trois.

Les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient de cette aide sans condition. Les entreprises de plus de 250 salariés accèdent à cette aide à condition de respecter l’obligation légale de disposer de 5 % d’alternants parmi l’ensemble de leurs salariés.

Ce plan de relance de l’apprentissage a été établi afin d’inciter les entreprises de continuer de recruter et former des jeunes en alternance, malgré les difficultés liées à la crise sanitaire du Covid-19. L’objectif du Gouvernement est de « consolider la croissance historique de l’apprentissage » : près de 500 000 apprentis et une croissance de 16 % en 2019/2020.

Pour en savoir plus > Les nouvelles aides à l’embauche d’apprentis

Consulter la CVthèque du SYRPIN > ICI